Changements Climatiques

Les changements du monde par le climat

Négociations internationales vers Copenhague : suivi des positions (2)

leave a comment »

Voir l’article précédent.

  • Des officiels chinois déclarent que la Chine considère que le monde ne peut pas se permettre un échec à Copenhague… mais elle réaffirme avec force que l’objectif de -40% par rapport à 1990 pour les pays industrialisés est un objectif équitable au regard de la responsabilité historique. La Chine rappelle se engagements en faveur de l’efficacité énergétique, des renouvelables, de la sensibilisation… mais n’a pas encore projeté le pic de ses émissions. L’engagement « mesurable et vérifiable » (terme officiel des négociations) de la Chine repose seulement  sur une diminution de l’intensité énergétique de son économie (quantité d’énergie par point de PIB) de 20% d’ici 2020.
  • La Corée du Sud annonce (voir également ici) qu’elle va s’engager dans une démarche favorable au climat en se fixant des objectifs volontaires. Le gouvernement décidera parmi trois objectifs potentiels : -4%, 0% ou +8% en 2020 par rapport à 2005. Cette annonce du pays de l’OCDE à la croissance la plus rapide des émissions est plutôt de bon augure puisqu’elle montre le chemin d’engagements volontaires est possibles… petit message envoyé à la Chine ?

Rappelons que la Corée du Sud est le pays dont le plan de relance est le seul réellement vert (avec 2% du PIB investit en 5 ans dans l’économie verte -économies d’énergies, réseaux intelligents, renouvelables…-).

  • Des officiels de l’Afrique du Sud montent le ton : l’Afrique du Sud est l’un des pays leader du groupe des pays africains, qui tentent de s’unir (voir par exemple cet article) dans le cadre des négociations internationales.

Dans une déclaration du 5 août, Alf Wills, un des responsable du ministère de l’environnement, déclare que s’il n’y a pas d’argent, il n’y aura pas d’accord avec les pays africains.  Le besoins représentent 1% du PIB global, qui devrait être dégagé par les pays développés. Il rappelle que l’Afrique est particulièrement affectée par les changements climatiques alors qu’elle est la moins responsable. Les pays en développement et les populations pauvres ont besoins de soutiens pour s’adapter et acquérir des technologies moins polluantes lors de leur développement.

  • Le Mexique, pays pro-actif dans les négociations internationales, annonce qu’il souhaite arriver à Copenhague avec un plan détaillé de réduction de la croissance de ses émissions d’ici 2020.
  • La Nouvelle-Zélande annonce un objectif de réduction compris entre -10 et -20% en 2020 par rapport à 1990 ; l’objectif sera fixé en fonction du résultat de l’accord international. Les émissions de la Nouvelle-Zélande ont explosé de 24% en 2008 par rapport à 1990, alors que l’accord de Kyoto prévoyait une stagnation des émissions ; la croissance serait principalement due aux émissions liées à l’agriculture (principalement à cause du méthane). Le gouvernement et le monde économique déclare que l’objectif est à la fois « ambitieux et réalisable », ce qui est vrai ; les environnementalistes disent qu’il n’est pas assez ambitieux, ce qui est également vrai (l’objectif pour les pays développés devrait se situer entre -25 et -40% en 2020 par rapport à 1990)…
  • Lors d’un forum des chefs d’Etat du Pacifique en Australie, les petits Etats-îles du Pacifique réitèrent une fois de plus leur demande de réductions drastiques des émissions mondiales (-45% en 2020 et -85% en 2050 par rapport à 1990). L’Australie a annoncé une aide de 42 millions de $ US à destination des petits-Etats-îles du Pacifique pour assurer l’adaptation et la recherche notamment.
  • Déforestation : les données officielles du Brésil indiquent une accélération de la déforestation. Le taux de déforestation a été multiplié par 4 entre le mois de mai et celui de juin pour atteindre une destruction de 578 km² en un mois.
  • Le Ministre de l’environnement Péruvien a annoncé qu’il allait constituer un fonds pour pouvoir rémunérer les indiens pour la conservation de la forêt tropicale. Ce dispositif doit utiliser des ressources issues de REDD (en cours de négociations).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :