Changements Climatiques

Les changements du monde par le climat

Un fonds pour le climat

leave a comment »

Article publié initialement sur adopt a negotiator.

 

L’accord de Copenhague prévoit la création d’un « fonds vert de Copenhague » ;  celui-ci ne peut être opérationnel que si une Décision de la COP est adoptée en bonne et due forme (en précisant les modalités). L’établissement d’un mécanisme et d’un nouveau fonds semble être un élément de convergence important.

De nombreuses questions, une quasi-certitude

Pour pouvoir mobiliser autant d’argent, il est nécessaire d’établir des principes et un mécanisme de mobilisation et de distribution. Etant donnés les volumes à gérer (100 milliards de dollars correspond à peu près au niveau de l’Aide Publique au Développement mondiale actuellement), les Parties doivent s’accorder et ne pas se tromper.

De très nombreuses questions sont soulevées par la mise en place d’un tel mécanisme (liste non exhaustive et sans ordre particulier) :

Comment organiser le système institutionnel qui permettra d’assurer la vérification et le contrôle d’une part, et la gestion de l’argent d’autre part ? Quel lien faire entre la Conférence des Parties et les instances dédiées ? Comment représenter les pays pour le pouvoir de décision ? Quelle reconnaissance pour les financements d’origine privée ? Comment considérer les flux issus du marché carbone ? Quels critères d’additionalité et de nouveauté ? Comment organiser l’accès au fonds ? Quelle organisation générale du fonds ? Quel degré de prédictibilité pour les financements futurs ? Quelle répartition de l’argent ?

Sur le terrain à Cancun, les négociateurs ne s’attardent pas sur ces questions détaillées, ils se concentrent sur deux choses : d’une part les éléments qui vont constituer la Décision lors de la COP de Cancun (c’est à dire les grands principes) et le lancement de la « faisabilité » (c’est à dire le travail de préparation pour la concrétisation du fonds à la COP17 avec le règlement de toutes les questions précédemment évoquées).

Alors qu’en séance plénière hier de nombreux interlocuteurs ont affiché leur désarroi face à peu de progrès, il semble que, concernant le financement, les discussions avancent réellement. Et si, finalement, ces affrontements ouverts ne constituaient qu’une sorte de démonstration de coqs qui veulent s’impressionner mutuellement ? Le principal signe positif tangible est que des brouillons de Décisions circulent et sont actuellement discutés.

Bien le principe d’un fonds semble acquis, il est fort probable qu’il n’aboutira qu’à la condition que deux autres chapitres majeurs avancent : le MRV (transparence et contrôle) et l’atténuation des émissions. Or ces deux chapitres, eux, semblent beaucoup plus problématiques. Il reste donc un peu  (beaucoup) de mystère pour Cancun… sans quoi on s’ennuierait.

Written by ToM

22 novembre 2010 à 7 h 12 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :